Rassurer son enfant malade : comment faire ?

Rassurer son enfant malade : comment faire ?

La maladie peut modifier une situation relationnelle et émotionnelle. Chez l’enfant, la maladie peut provoquer une angoisse. Alors, quel comportement les parents devraient-ils adopter envers un enfant malade ? Et comment parler de sa maladie à un enfant ?

Comportement face à un enfant malade

Parmi les maladies les plus courantes, les troubles ORL constituent l’une des premières causes de consultation pour le bébé. Cela concerne entre autres la bronchiolite, l’otite et les oreillons. Les troubles digestifs sont également fréquents chez les enfants en bas âge, sans parler des bactéries et virus qui peuvent menacer leur santé.

Ces petites maladies peuvent entraîner la peur chez un enfant, qui pourrait alors vivre plusieurs émotions. Notamment, l’enfant peut ressentir une angoisse à la suite d’une maladie. Si vous trouvez que votre enfant se sent inquiet face à sa maladie, il est nécessaire de lui parler et de le rassurer.
Peut-être que le parent ne peut pas éliminer l’angoisse de son enfant, mais il devrait rassurer son enfant malade et l’aider à gérer son angoisse en lui portant beaucoup de soins et d’attention.

Comment parler de sa maladie à un enfant?

Essayez d’abord de retrouver un peu de calme avant de parler à votre enfant. Trouvez les bons mots pour aborder la maladie. Les parents devront utiliser des expressions simples, précises et adaptées à l’âge du petit concerné.

Expliquez-lui sa maladie ainsi que les traitements nécessaires avec des mots faciles à comprendre. Montrez à votre enfant qu’il y a une solution possible à sa maladie et qu’il va se sentir mieux. Par exemple, il faut dire à son enfant que le fait de prendre des médicaments peut le guérir.

Notez qu’après l’âge de 5 ans, les enfants découvrent l’idée de la mort. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de rassurer les enfants malades. Certains enfants posent de nombreuses questions sur leur maladie. Il n’est pas bon de leur mentir ni de faire semblant qu’ils vont bien. Il est préférable de parler de ce qui ne va pas de manière à ce qu’ils comprennent.
C’est toujours important pour les parents d’être francs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *