Optimiser sa voiture – Améliorer son moteur à 4 cylindres

Optimiser sa voiture – Améliorer son moteur à 4 cylindres

Vous souhaitez optimiser votre voiture animée d’un moteur à 4 cylindres ? Cela sous-entend l’amélioration de la puissance de ce moteur. Plusieurs moyens s’offrent à vous. Soit vous remplacez certains composants, soit vous suralimentez le moteur.

Remplacez certains composants !

Le moyen le plus simple qui répond à la question : comment augmenter la puissance d’un moteur ? C’est l’entretien du véhicule. C’est d’ailleurs incontournable. Suivez à la lettre le plan de maintenance établi dans le manuel d’entretien.

On recommande par ailleurs l’installation d’une prise d’air bien adaptée. Cette prise enverra une quantité d’air plus importante au moteur. Démontez la conduite d’origine ainsi que la boîte qui contient le filtre à air. Installez ensuite la nouvelle prise d’air frais. Celle-ci doit avoir un filtre conique, élément qui sert à mieux aspirer l’air ambiant. Le petit bémol, ici, est le bruit produit par certaines prises.

Une autre façon d’améliorer la performance de votre voiture est de doter celle-ci d’un meilleur circuit d’échappement. Vous pouvez adopter le système cat-back. Cela améliorera le fonctionnement des turbocompresseurs.

Faites reprogrammer le système informatique de votre voiture !

Les véhicules modernes à 4 cylindres emportent avec eux une unité de calcul mise au service du moteur. C’est une sorte d’ordinateur que les concepteurs ont préalablement programmé pour optimiser tout ce qui concerne le moteur. C’est le garant de la fiabilité de ce dernier, de son rendement et de sa puissance. Les émissions de gaz et la consommation de carburant y sont également programmées.

Alors, vous pouvez solliciter un programmeur spécialiste pour reprogrammer ce système informatique. Attention, son intervention pourra entacher la validité de la garantie de votre véhicule. Choisissez donc un professionnel qui vous garantira un travail sûr.

La suralimentation du moteur

Si votre voiture compte parmi celles qui ne sont pas équipées d’un turbocompresseur, installez-en un. Vous augmenterez ainsi sa puissance. Voici comment fonctionne un turbocompresseur : il fait marcher le compresseur à l’aide des gaz d’échappement du moteur. Le compresseur refoule l’air sous pression dans le moteur. Remplacez les tiges et les pistons du moteur par des modèles qui résistent très bien à l’effort supplémentaire engendré. Sachez que l’utilisation d’un turbocompresseur requiert une plus grande quantité de carburant. En effet, le surplus d’air introduit doit être compensé par du carburant.

À défaut de turbocompresseur, vous pouvez utiliser un compresseur mécanique. Ce dispositif n’utilise pas le gaz d’échappement, mais plutôt une courroie. Cette courroie l’entraîne pour qu’il puisse délivrer de l’air comprimé à la bonne pression. Le compresseur mécanique est valable même si le moteur tourne à faible régime.

Une autre méthode de suralimentation du moteur est l’injection humide de gaz. Le gaz en question est le protoxyde d’azote. Le matériel nécessaire à l’intervention est vendu en kit. Quand l’oxyde nitreux se mélange avec le carburant dans les cylindres, cela augmente la puissance du véhicule. Pour réussir l’opération, il faut actionner le moteur.

Enfin, après la suralimentation, notamment l’injection de protoxyde d’azote, il faut passer votre voiture au banc d’essai dynamométrique. Tout dans le véhicule a besoin d’être réglé en compensation de l’augmentation de sa puissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *